• Catégories

  • Rubriques

  • Archives

    juillet 2010
    L M M J V S D
    « Juin   Août »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Articles publiés

  • Blog Stats

    • 7,180 hits
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 4 autres abonnés

Un Automne à River Falls

« Un Automne à River Falls »

De Alexis Aubenque

Critique dans le cadre d’un partenariat sur le site Livraddict

Editeur : Le Livre de Poche

Nombre de pages : 525

Quatrième de couverture :

En ce début d’automne, deux assassinats commis coup sur coup viennent troubler la tranquillité toute relative de River Falls, déjà ébranlée par un sordide faits divers quelques mois plus tôt.
Le premier crime fait grand bruit : Robert Gordon, un avocat brillant, philanthrope à ses heures, est retrouvé électrocuté dans le Jacuzzi de sa luxueuse demeure, sur les hauteurs de la ville. Tout laisse penser que le meurtrier a voulu faire croire à un suicide, mais le subterfuge est grossier. Le même jour, le corps d’un SDF roué de coups et jeté dans la rivière arrive à la morgue, sans susciter beaucoup d’émoi. A priori, aucun lien entre les deux affaires. Le shérif Mike Logan, épaulé par sa compagne, la célèbre profileuse Jessica Hurley, va devoir élucider les meurtres. Commence alors une plongée inquiétante dans les noirceurs de l’âme humaine qui révélera des secrets dévastateurs.

Commentaires :

Heather tremblait. Elle était posée là, presque nue, recroquevillée, les joues légèrement roses. Sa respiration était forte, lancinante. Une vision d’effroi. Une si belle femme, humiliée, maltraitée, réduite. Comment pouvait-on faire ça ? Comment l’homme peut-il commettre pareille horreur ? Comment une idée si noire et perverse peut-elle surgir ? Justement, ils n’étaient pas loin. Heather entendait leurs pas, leurs rires, leurs voix. Ces voix fortes et rauques, qu’elle redoutait, qu’elle ne voulaient plus entendre prononcer son nom. Plus jamais elle n’acceptera, plus jamais. Malheureusement, elle ne pourra plus refuser. Subir, seulement subir …

Il existe des lieux, aux apparences calmes, pittoresques et paisibles qui cachent des choses sombres, qui sont le théâtre de crimes, de tortures, de peine. River Falls fait partie de ces lieux. Une ville, des gens, des voitures, des immeubles … une ville simple, surveillée par un shérif qui doit faire ses preuves depuis son arrivée. Mike Logan n’est pas vu d’un bon œil par les anciens de la ville, à la fois admiré, puis critiqué, insignifiant, l’homme doit prouver de quoi il est capable. Et prouver qu’il n’est pas un policier véreux, corrompu.Accompagné de Jessica Hurley, sa femme, profileuse du FBI, il se sent supporté, même si le départ d’Hurley est proche, leur couple ne tiendra peut-être plus, leurs liens se déferont, se perdront dans les kilomètres qui séparent River Falls à Seattle. Son ancien boulot l’attend. L’homme ou le travail. Quiconque a goûté à l’adrénaline a du mal à s’en défaire. Quiconque a goûté à l’Amour peut rarement s’y défiler. Tiraillée entre deux envies, deux lieux, deux vies, Hurley ne sait plus quoi faire, surtout que deux crimes viennent tout remettre en question …

Tout commence avec Robert Gordon. Dans un jacuzzi, comme ça, électrifié. Corps traversé de courant, convulsé. Sa copine n’a rien entendu, elle avait été endormie. Puis un autre, un clochard, jeté dans la rivière. Alors on cherche, des liens, ou des coïncidences. Peut-être est-ce deux affaires différentes, peut-être est-ce une seule affaire. Mike et Hurley, la police, le FBI, tout le monde est sur le qui-vive. On observe, on discute, et on arrive à certaines conclusions. C’est là que s’invitent plusieurs personnages à cette fête macabre : Hilton, grande pointure de River Falls qui veut mystérieusement récupérer le contenu d’un coffre de Gordon, Tom un témoin du crime de John Doe, le clochard et qui s’avère posséder un exceptionnel coup de crayon. Puis on suit l’histoire de Kyle et Stuart, deux frères qui entrent à l’université, et qui découvrent la vie de jeunes étudiants, les Confréries, les filles, les problèmes … Pourquoi ? Aucun rapport, ou peut-être que … Et Heather, la prostituée, dont les souvenirs sont relatés, par-ci, par-là, comme une présence omniprésente, qui flotte, qui surplombe les bas fonds de l’histoire, les eaux noires dont on ne connait la source. La complexité s’en mêle, on y voit sombre, on tente, en vain, d’éclaircir les minuscules racines bien trop profondes. C’est l’Automne à River Falls, les feuilles tombent, les victimes tombent, les nuages moroses traînent au-dessus de la ville, et un dangereux criminel creuse les tombes au son de la pluie …

Passé, présent – le fil du temps n’a jamais été aussi important. Il faut fouiller, fouiller dans les mémoires, dans les registres, dans la Terre. Car même si le temps altère, il reste toujours un mot, un article, un souvenir pour dénouer l’affaire. Alexis Aubenque nous accompagne dans cette ville et dans ces sombres intrigues avec talent. On découvre les personnage, on comprend leurs faits et gestes, spectateur impuissant, spectateur omniscient, on se laisse ballader dans les allées, dans les ruelles de la ville, les villas, dans les différentes histoires qui n’ont un lien, pour l’instant, que pour nous. On en sait plus qu’eux, ou du moins on le pense, alors qu’on fait fausse route. On a cette puissance de connaître les agissements des différents protagonistes, on connaît les crimes, mais on ne sait qui, ni pourquoi … L’étoile du shérif devra reluire sous ce torrent de boue, de sable, d’eau de rivière. Les corps balancent dans les arbres, se gorgent d’eau, se recroquevillent, s’enterrent. Les cris de tortures résonnent dans les villas luxueuses. Des affaires d’argent sale vont bientôt tarder de remonter à la surface, tout comme ces cadavres. Les feuilles mortes ont caché bien des choses. Que nous réservera la neige ?

Mon appréciation : 17/20

Publicités

4 Réponses

  1. Vivement le troisième! 😀

  2. Un livre que j’ai très envie de lire 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :